Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 09:21

XII

Les jours suivants, Jean appela à plusieurs reprises Natacha pour prendre de ses nouvelles.
Il se voyaient rarement en semaine, étant pris chacun par des activités multiples. Il ne manquait pas de lui demander, à chaque appel, si elle avait remis ses bas. Cette insistance étonna un peu Natacha. Peut-être redoutait-il qu’ainsi parée elle ne s’attire de nouveaux chevaliers servants ? Ou alors fantasmait-il, depuis le fameux soir, sur les dessous de sa belle, et leur évocation contribuait-elle à alimenter son rêve éveillé ? Peut-être les deux raisons expliquaient-elles ces questions récurrentes…

Quoi qu’il en soit, il n’avait pas de raison de s’inquiéter. Natacha ne se sentait pas encore suffisamment à l’aise pour assumer un porte-jarretelles et des bas quand elle sortait faire des achats, visiter des amies, ou quand elle avait cours. Cela devait rester, dans son esprit, une fantaisie qu’elle se plaisait à faire à son amoureux.

Une fin d’après-midi qu’elle étudiait dans sa chambre, elle fut soudain prise de vague à l’âme. Pour se changer les idées, elle se dit qu’elle réessaierait bien le petit tailleur d’Iryna.
Peut-être aurait-elle le cran de le porter lors de sa prochaine rencontre avec Jean (elle était curieuse de connaître sa réaction), autant assurer le coup… Elle referma son livre et éteint son ordinateur portable.

Elle se leva et sortit de son armoire le tailleur, la combinaison de soie, le porte-jarretelles et les bas.
Après s’être dévêtue, elle enfila le porte-jarretelles et les bas. Retrouver la sensation voluptueuse du nylon déroulé sur les jambes lui procura un plaisir intense. Des images très fortes lui revenaient, se bousculant pour être les premières à défiler. Elle se revoyait enfoncée dans le fauteuil du cinéma, Jean posant sa paume sur ses genoux serrés. Elle le revoyait à genou devant elle, remontant sa robe et posant son visage sur la soie, contre ses cuisses. Elle sentait ses doigts courir sur la frange du bas, puis se glisser dessous. Elle revoyait son sexe gonfler sous son pantalon et ses yeux se troubler de désir.

Elle passa la culotte, puis endossa la combinaison. La sensation de la soie glissant sur son corps lui procura la même émotion que la première fois : un frisson divin.
Elle mit un chemiser, pris la jupe sur son cintre et la passa. Elle enfila la petite veste cintrée, et chaussa ses escarpins noirs.

Elle se regarda dans la glace de la penderie. Elle trouva qu’elle n’était pas si mal…

Une question la tarabustait cependant. Comment éviter la mésaventure survenue après la fin de la projection, quand elle s’était relevée et avait constaté que ces bas pochaient au niveau des genoux. Etait-ce un problème de bas ? Ou de porte-jarretelles ?

Le double virtuel d’Iryna, penché sur son oreille, lui souffla malicieusement : essaie la gaine, cela résoudra peut-être ton problème ! Elle chassa cette intrusion inattendue dans son esprit et décida de garder le tailleur un petit moment, histoire de voir comment elle se sentait dedans. Elle s’assit à sa table et reprit sa lecture.

Quelqu’un heurta bientôt à la porte de sa chambre.
- Natacha !
C’était sa mère.
- Entre seulement !
- Je voulais savoir si tu mangeais avec nous ce soir.
- Heu, oui, en principe. On mange quoi ?
La mère contempla sa fille, assise à son petit bureau.
- Soirée blinis et saumon fumé, c’est ton père qui a choisi. Mais dis-moi, tu as mis le fameux tailleur de belle-maman, à ce que je vois… Tu es sûre que tu ne sors pas ?
Natacha opta pour la franchise.
- J’aimerais bien le mettre demain, pour voir Jean. Comment tu me trouves ?

- Elle se leva et fit volte-face, tournant gracieusement sur elle-même (comme seules les filles savent le faire).

- Tu es magnifique ma chérie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Un peu de poésie...
commenter cet article

commentaires

JdCblog 26/03/2012 09:49

J'ai une petite idée en efet, mais je préfère attendre la confirmation en lisant le prochain épisode des aventures de Natacha.

JdCblog 23/03/2012 10:55

Vous êtes mignon, Léo, en troquant des "souliers" contre des escarpins. Petit clin d'oeil bien sympathique à ma suggestion. Sinon, vous l'avez, la solution aux bas qui pochent aux genoux ? Je
suppose que vous la dévoilerez lors du prochain épisode. Au plaisir de vous lire.

Léo le Chat 25/03/2012 17:39



Bien sûr que la solution existe... et je vous soupçonne même d'en connaître la nature!


Rendez-vous demain...



Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens