Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 18:20

V

Rentrant à la maison, Natacha longeait, rêveuse, une avenue fréquentée. Elle croisait des gens qui semblaient pressés, pris dans le tourbillon des occupations et des soucis quotidiens. Personne ne semblait faire attention à elle. Des images de la séance d’essayage qu’elle venait de vivre chez Iryna remontaient irrésistiblement à la surface de sa conscience, comme poussées par une émotion contenue. Troublée, elle revoyait sa grand-mère, penchée devant elle, qui accrochait les agrafes de la ceinture. Le moment où elle avait déroulé les bas, dans un silence religieux, avant de les accrocher d’une main encore hésitante aux jarretelles, comme le lui avait montré son aînée, lui revenait avec insistance à l’esprit, enivrant. Tournait aussi en boucle cette scène où, devant le miroir, elle avait soulevé de ses deux mains la combinaison ourlée de dentelle, de manière à mieux voir quel effet faisaient la gaine et les bas sur son ventre et ses cuisses. Elle gardait de cette expérience complice avec sa grand-mère un souvenir très fort.

Soigneusement pliés dans le sac qu’elle portait en bandoulière, le petit tailleur, la combinaison de soie, les dessous et les bas nourrissaient son imaginaire. Si les hommes qui venaient à sa rencontre, le regard perdu devant eux, le téléphone à l’oreille, pouvaient imaginer ce qu’elle portait dans sa besace… ! Cette pensée lui procura une sensation agréable. Elle sourit. En face d’elle, les passants se succédaient, anonymes, habillés pour la plupart d’une manière simple, assez stéréotypée. Les jeans régnaient en maîtres, tous sexes confondus. Quelques hommes portaient des costumes fonctionnels, chics et tristes à la fois. Quelques femmes démontraient dans leur façon de s’habiller une certaine classe, parfois un goût évident pour les accessoires. Dans son  jean et son blouson, elle se sentait invisible – et cela lui plaisait.

Passant devant un magasin de lingerie, elle laissa traîne son regard sur la vitrine. Parmi les dessous mis en évidence figuraient en bonne place un porte-jarretelles et un soutien-gorge assortis. Elle n’y prêta pas vraiment attention et poursuivit son chemin. Après quelques pas, elle ralentit cependant sa course. Elle avait des bas. Finalement, pourquoi ne pas s’offrir un dessous qui lui permettrait d’éviter la contrainte de la gaine et du serre-taille « vintage » qu’elle avait empruntés à sa grand-mère ? Elle hésita un instant, indécise, avant de rebrousser chemin. Le modèle présenté dans la vitrine, en plus, était soldé. Une chance ! Natacha poussa la porte de la boutique, dont la poignée, en forme de cœur, ne laissait aucun doute sur le sérieux de la maison.

A l’intérieur régnait une ambiance feutrée ; une cliente s’entretenait avec une vendeuse qui lui présentait le coloris d’un collant en l’enfilant délicatement sur son avant-bras. Natacha fut soudain prise d’une furieuse envie de ressortir. Que venait-elle faire ici ? Qu’allait-elle dire ? Une fille comme elle, demander à voir un porte-jarretelles… A son âge… Elle se sentait horriblement mal à l’aise. Avant qu’elle ait eu le temps de faire demi-tour, la question fusa :
- Vous désirez ?

Natacha5.jpg

Si vous souhaitez prendre connaissances quatre premiers chapitres, cliquez sur les liens ci-dessous:

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Un peu de poésie...
commenter cet article

commentaires

JdCblog 24/02/2012 11:25

Merci Léo, vous savez entretenir le suspense, décidément. Et, en plus, vous illustrez votre récit. Mais dites-moi, cette jolie boutique avec poignée en forme de coeur serait-elle une boutique de
votre connaissance ? J'imagine que oui. Continuez à nous charmer de vos mots. Vous êtes doué pour cela, je vous l'ai toujours écrit. Et ne suis pas seule, visiblement, à le penser. Encore, merci.

Léo le Chat 26/02/2012 19:13



Merci à vous, chère amie, pour votre fidélité et les encouragements dispensés, qui me motivent à prendre la plume!



Gentleman W 22/02/2012 22:46

Vous nous emmenez dans un voyage oùje prendrai volontiers un ticket sans limite, pour toutes les stations, sans terminus.

Léo le Chat 26/02/2012 19:11



Hélas tout a une fin dans ce "bas" monde... Mais rassurez-vous, il y a encore quelques stations...



basnylinetmusiqueretro 22/02/2012 22:37

Toujours bien dans le ton l'ami Léo

Merci en attendant la suite bien sûr

Amitiés

Léo le Chat 26/02/2012 19:10






 


Léo



Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens