Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 19:10

VII

- Voilà l’engin. Et une paire de bas pour l’essayer. Voulez-vous que je vous montre comment faire pour les fixer ?
Natacha sentit monter en elle un sentiment de fierté.
- Non, merci. Il m’arrive d’en porter.
La vendeuse tira le rideau et laissa Natacha aux prises avec le porte-jarretelles et les bas.

La jeune fille passa le sous-vêtement autour de sa taille, l’agrafa sur le devant et le fit tourner de manière à le positionner correctement sur ses hanches. Elle saisit un des bas, ridiculement court, et le tendit sur sa jambe. « Drôle de sensation, un peu collante. Rien à voir avec les bas que m’a donnés mamie ! Mais bon, à la guerre comme à la guerre… ». Elle accrocha le bas aux jarretelles et régla la tension des rubans élastiques qui reliaient celles-ci à la ceinture. Après avoir enfilé le second bas, elle se regarda dans le miroir. Avec sa culotte de coton blanc dessous, cela n’était pas l’élégance ultime, mais au moins elle se sentait à l’aise. Les rubans élastiques des jarretelles étaient bien plus minces que ceux des dessous anciens, la tension était plus lâche, mais cela semblait bien tenir en place. Quant aux jarretelles, par rapport à celles expérimentées quelques heures plus tôt, cela ressemblait un peu à des jouets : petites et en plastic, elles ne donnaient pas un réel sentiment de sécurité…
De l’autre côté du rideau de la cabine d’essayage, la vendeuse se manifesta :
- Tout va bien ? Vous avez besoin de moi ?
- ça va, merci.

Natacha se regarda encore une fois attentivement dans le miroir. Pas mal du tout.
Elle détacha les bas et le porte-jarretelles, enfila son pantalon et rejoignit la vendeuse dans le magasin, tenant le soutien-gorge, le porte-jarretelles et les bas à la main. Aucune autre cliente n’était présente, ce qui lui donna des ailes.
- Finalement, je vais prendre les deux pièces. Vous avez une petite culotte qui va avec ?
- Bien sûr.
La vendeuse déplia sur le comptoir une ravissante culotte. Natacha n’hésita pas une seconde. Tant qu’à faire un achat somptuaire, autant ne pas lésiner !
- Je la prends aussi.
- Avez-vous besoin de bas également ?
- Merci, j’ai ce qu’il faut, répondit-elle avec une assurance un peu forcée.
Le vendeuse, nullement étonnée, ne pipa mot. Elle emballa les emplettes de Natacha et lui tendit un joli sac de papier gracieusement imprimé. Natacha paya, la salua et sortit.

Elle passa la porte du premier café qui se présenta. Après toutes ces émotions, elle avait besoin d’un petit remontant ! Elle s’assit à une table, tout près de la fenêtre, et commanda un café bien serré. Dehors, deux amoureux s’embrassaient. Elle pensa à Jean et se dit que, ce samedi, elle lui ferait bien une petite surprise. Elle but son café à petites gorgées, tenant la tasse minuscule entre ses mains, heureuse d’en sentir la chaleur et le parfum. Elle était bien.
Il était cependant temps de rentrer. Elle régla sa consommation, reprit ses affaires et s’en alla, saluant d’un clin d’œil le sommelier, qui lui sourit. Aurait-il deviné ses plans ? L’idée qu’on puisse lire dans ses pensées et voir en transparence ce qui se trouvait dans son sac l’amusa.

andree-anne-brassard.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Un peu de poésie...
commenter cet article

commentaires

Miss Legs 01/03/2012 22:32

Je vois que j'ai de la lecture en retard... 7 chapitres, je prendrais plaisir à vous lire prochainement, il faut savoir savourer chaque ligne, un soir avec un bon café ;)... à bientôt !

Léo le Chat 05/03/2012 14:09



A voir, il faudra plusieurs café...!



JdCblog 01/03/2012 10:49

L'engin ! Le terme est bien appproprié à un porte-jarretelles. Vous ne manquez pas d'humour, cher Léo. Pas plus tard que ce matin, je me suis en effet battue avec l'un des miens qui m'a procuré une
bonne suée. Parfois l'installation des bas se fait toute seule, parfois, c'est plus difficile.

En tous les cas, Natacha est en bonne voie de devenir une stockings addict. Le contraire serait étonnant. Elle va forcément en devenir une. Continuez comme ça, Léo. Et, vivement la suite !

Léo le Chat 05/03/2012 14:08



Rien de tel que les complications pour pimenter l'existence (parole d'horloger)!



Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens