Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 20:49

Après 1 mois, il m’a paru intéressant de tirer un premier bilan du sondage relatif aux bas lancé sur SurveyMonkey.

62 femmes y ont répondu, ce qui représente un score honorable, mais tout de même relativement modeste. D’autres trouveront peut-être intéressant d’y participer – il restera donc encore ouvert quelques temps !

Ces 62 participantes, qui je remercie vivement pour leur contribution, sont toutes des amatrices de bas, à des titres divers. De toute évidence, les personnes n’en portant pas ne se sont pas senties concernées, la plupart des questions y ayant trait.

Ce que le sondage ne dit pas…

Les données recueillies ne permettent donc en aucune manière d’extrapoler sur l’importance de la population féminine qui accepte, peu ou prou, d’en mettre, par rapport à la communauté des femmes qui ne veulent pas en entendre parler. On ne sait pas non plus les motivations de ces dernières : préférence pour les collants, ou désintérêt pour les bas comme pour les collants lié à une pratique exclusive du pantalon. Il faudra peut-être revenir un jour sur ce point !

Un peu, beaucoup, passionnément…

Parmi les 62 amatrices de bas, la moitié environ en portent quasiment tous les jours. Un constat hautement réjouissant : une partie des problèmes, ou de l’inconfort, provient souvent du fait qu’on ne prend pas le temps de s’habituer à en porter ! Un tiers des femmes sondées avouent en mettre « souvent mais pas régulièrement ». Si on ajoute aux 50% des convaincues, les 30% fournis par ces amatrices éclairées, le tableau est encourageant : 80%... Les 20% restant se partagent entre celles qui ne portent des bas que pour des sorties (11%), des grandes occasions (2%) ou des moments intimes (8%).

Les aspects négatifs des bas

L’élément prédominant pour justifier une pratique réduite est la peur que des tierces personnes remarquent qu’on porte des bas (cité 11 fois) et la crainte que les jarretelles se détachent (7 fois). Quoi qu’il en soit de la réalité de ces peurs, elles indiquent qu’il y a encoe beaucoup de travail à faire pour expliquer que les bas (au moins ceux portés avec des jarretelles) sont sûrs et que, à moins de porter une mini, la chance pour que le bas soit identifié comme tel est minime. Le fait que les bas soient compliqués à mettre (6 fois) ou considérés comme pas pratique (4 fois) joue également son rôle. 4 participantes déplorent en outre l’inconfort dû à la nudité des fesses et 2 expliquent leur peu d’intérêt par le fait qu’elles ne portent jamais de jupes.

Les atouts des bas aux yeux des femmes

Les atouts majeurs des bas sont leur féminité supérieure à celle des collants (41 avis favorables) et le fait que leur port constitue un plaisir personnel (souligné 37 fois). Viennent ensuite le sentiment d’être plus séduisante en bas (31 fois) et le désir de faire plaisir à son conjoint (26 fois). Les femmes qui portent des bas le font donc avant tout pour elles-mêmes (78 avis) et ensuite pour séduire ou plaire (57 fois). Moins importants, le côté pratique des bas (relevé 17 fois), le sentiment de confiance en soi qu’ils procurent (14 fois), le fait que ce soit une habitude (8 fois) et que les bas soient plus hygiéniques que les collants (7 fois), complètent le tableau.

Des bas… depuis quand ?

La majorité des réponses reçues indiquent que les expériences faites lors de l’adolescence laissent des traces profondes. 18 (30%) des sondées font partie de ce groupe. Parmi les 16 personnes qui avouent n’en porter que depuis qu’elles ont un conjoint/petit-ami/amant, figurent probablement une majorité de femmes qui ont adopté les bas au début de l’âge adulte. La fidélité est un constat réjouissant : 14 femmes déclarent porter des bas depuis plusieurs années, contre 6 depuis quelques mois. Il faut mentionner également un petit groupe de « revenantes », qui en ont porté, ont arrêté et s’y sont remises ! Chapeau les filles !

Des bas, OK, mes lesquels?

La réponse des principales intéressées est sans appel : les bas qui sont les plus portés sont les bas nylon classiques, sans couture (36 avis favorables). Mais les bas-coutures font un  come-back remarqué, puisqu’elles sont 33 à les plébisciter ! On aurait pu imaginer un écart plus important, les bas-coutures demeurant très rares dans la rue… Sont-ils plutôt réservés à des moments intimes, ou à des sorties ? C’est possible ! Ajoutés aux bas pour porte-jarretelles en nylon/lycra (mentionnés 25 fois) et aux bas mousse (12 fois), cela fait un score cumulé de 106 ! La catégorie des bas autofixants, quoique importante (30 mentions), ne fait visiblement pas le poids ! Les bas de laine, qu’ils soient pour porte-jarretelles ou autofixants recueillent peu de suffrage (4 avis favorables chacun).Snif! Nous, on adore...

Porte-jarretelles, gaine, corset...?

Sans surprise, le simple porte-jarretelles reste le premier choix de ces dames (cité 46 fois), précédant le serre-taille (33) et la guêpière (24). La petite gaine ouverte classique fait un retour remarqué (16 voix), mais encore timide. Le corset et le combiné-gaine (7 chacun) ou le panty (3) ferment la route. En opposant le porte-jarretelles (cité 46 fois) à l’ensemble des autres dessous, plus « sculptant » (cités 90 fois), on note cependant que deux femmes sur trois trouvent un intérêt à porter, à une fréquence difficile à préciser, des dessous assurant un certain maintien avec des bas. On est à cent lieues de l’anathème lancé contre ce type de dessous depuis des années !

Où achète-t-on ses bas (et ses dessous) ?

La réponse ravira les tenants du petit commerce : la boutique spécialisée reste le lieu par excellence où une femme achète bas et dessous (40 avis favorables). Suivent les sites web (34) et les grandes surfaces (26) ; les catalogues par correspondance font un flop (4 voix). Ce résultat montre que les femmes ne sentent pas (plus?) la nécessité de se cacher pour acheter des bas et les dessous qui ont été inventés pour les tenir en place ! Elles assument, et préfèrent le conseil (et la complicité !) qu’on peut trouver dans les boutiques de lingerie. Cela n'est pas pour nous déplaire!

J'en porte et ça se sait....

Pour un nombre relativement important de praticantes, la dimension privée des bas est évidente : un secret partagé avec son conjoint (mentionné 23 fois) ou/et pas partagé du tout (19). Un petit groupe en parle au niveau familial (8 mentions). A l’opposé de cet ensemble caractérisé par sa grande discrétion (50 voix au total), il faut tout de même relever que 33 participantes au sondage déclarent parler volontiers de leur préférence pour les bas autour d’elles, quelques-unes (11) s’efforçant même de convaincre des amies ou parentes. Ce résultat montre tout de même une certaine ouverture : que certaines femmes aillent jusqu’à jouer les prosélytes, en famille ou entre amies et connaissances, est peut-être une des clés du sort que l’avenir réservera aux bas !

L’âge de la capitaine…

La statistique concernant l’âge préférentiel des femmes qui optent pour les bas est sans ambiguïté : les femmes d’âge moyen mènent le bal : les 30-40 ans (16), mais aussi les 40-50 ans (15). Suivent, loin derrière, leurs aînées âgées de 50 à 60 ans, venues à l’âge adulte au moment où les collants remplaçaient les bas (9), qui dépassent à peine les 20-25 (8). Les 25-30 (5) et les plus âgées (4) ainsi que les ados (2) font un score modeste. Ce score faible doit probablement être nuancé pour les ados, qui participent rarement à ce genre de sondages. Le creux relevé dans la tranche des 25-30 ans reste quant à lui  inexplicable…Une hypothèse à formuler?

 

Pour conclure, laissons la parole aux participantes: petit florilège extrait des remarques – relativement peu nombreuses – de quelques-unes d’entre elles, où vous vous reconnaîtrez peut-être…

 

Mon travail ne me permet pas d'être en jupe/robe donc je porte souvent le pantalon,(rétro) mais pantalon quand même… par contre, dès que je suis en jupe, c'est avec des bas et des jarretelles....rien de plus confortable...!

Autofixants la semaine, jarretelles le week-end, plaisir 7 jours sur 7 

J'ai commencé les bas autofixants à 19 ans, quand j'ai commencé à mettre des jupes. Avant j'étais toujours en jean (j'ai aujourd'hui 22 ans) 

Je porte des bas pratiques, j'évite le nylon, trop visible pour moi même si je trouve cela beau. J'évite les coutures pour ne les porter que pour mon mari, moments intimes... 

Je n'arrive pas à trouver la bonne taille de nylon : trop longs, trop serrés aux cuisses… Les tailles varient tellement d'un fabricant à l'autre c'est la galère. Sans compter que j'ai plein de vieilles marques (merci les vide-greniers) dont les tailles sont absolument délirantes… Quant aux bas de laine : c'est toujours mon graal absolu : je n'en trouve que rarement à me plaire. 

Etre en bas donne une allure "interne", une tenue différente du corps, et c'est franchement bien plus confortable..le seul bémol, c'est d'avoir froid le haut des cuisses...

J'adore les culotte gainantes à jarretelles, j'en ai une très vieille que j'adore et dont je viens de changer les jarretelles. Je n'ai jamais rien porté d'aussi confortable, en plus ça me fait une silhouette très jolie. Je porte aussi des gaines rétro lorsque je veux vraiment avoir une silhouette irréprochable. Sinon, lorsque je trouve des culottes hautes, je leur rajoute des jarretelles que je confectionne moi-même car je n'ai jamais plus retrouvé le même genre que ma super culotte gainante!! 

Je ne suis pas prosélyte mais si on en parle au détour d'une conversation, j'explique mes choix.

 

Il me semble que toute cette prose appelle des commentaires… N’hésitez pas à prendre la plume !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Les bas
commenter cet article

commentaires

ibis 08/04/2015 22:39

J'en porte pour faire plaisir à mon mari ; sinon je suis collants ou jambes nues

chris 04/03/2015 13:22

bravo merci pour les amateur du bas nylon et porte jartelle

vêtement 12/06/2012 01:19

Bonjour,
Beaucoup de femmes portent des culottes gainantes comme dessous et moi j'en fais partie depuis que j'ai dépassé les 55kg pour 1m50

Caroline 13/02/2012 08:43

Merci pour ce travail de décryptage journalistique très intéressant, ça nous change des sempiternels sondage actuels pour la présidentielle!! Le seul biais est en effet que seules les femmes
amatrices du port de bas ont répondu. On sait bien toutes et tous que c'est le collant qui est malheureusement majoritaire dans ''la vraie vie''.

Léo le Chat 13/02/2012 19:52



Merci Carolne!


En effet, c'est le seul point qui pose problème: toutes ces considérations sont valables pour les femmes qui préfèrent les bas aux collants... peu nombreuses... mais dont la population a plutôt
tendance à s'accroître: allez, mettons 10% des femmes, dernier prix!



Dentelle 10/02/2012 10:28

J'avais participé au sondage. Merci pour ces conclusions intéressantes à découvrir.

Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens