Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:00

II

Quand elle redescendit, Natacha portait sous le bras le tailleur dont sa grand-mère lui avait raconté l’histoire.
- Tu me le prêtes ?
- Bien sûr, tu crois quoi, que je vais le remettre ? Elle sourit malicieusement.
Les deux femmes s’embrassèrent tendrement. Une complicité certaine les liait. Peut-être Natacha avait-elle hérité de son aïeule ce goût pour un certain raffinement qu’elle sentait poindre en elle ?
Elles prirent congé. La petite-fille emportait, soigneusement plié et emballé dans du papier de soie, le petit tailleur gris qui avait fait le bonheur de sa grand-mère quand elle était jeune fille, à peine plus âgée qu’elle.

Quelques temps après, Natacha eut l’occasion de se rendre à nouveau chez sa grand-mère.
Elle avait une idée bien précise en tête.

Iryna la reçut avec l’empressement habituel. Les visites de sa petite-fille meublaient une existence relativement morne et lui apportaient un peu de chaleur et de bonheur de vivre. Depuis qu’elle avait mis le nez dans ses armoires, Natacha venait plus souvent la voir, et les échanges qu’elles avaient lui faisaient grand plaisir. Et puis cela lui donnait l’occasion de revoir, portés par une jeune et belle fille, les vêtements qu’elle avait tant aimés autrefois.

Elle avait peine à comprendre pourquoi les femmes ne se souciaient plus – ou si rarement – de leur mise, préférant les pantalons, en général des jeans plus ou moins moulants, et les souliers bizarres, aux jupes, robes et jolis escarpins qui avaient fait son ravissement et celui des hommes qu’elle avait connus.

Natacha n’y alla pas par quatre chemins.
- Mamie, il faut que tu m’aides !
- Ah bon… Qu’est-ce qui se passe ? Tu as besoin d’argent ?
- Mais non !
- Alors quoi ?
- Ben, je suis embêtée. Le tailleur gris que j’ai pris la dernière fois, tu te rappelles ?
- Si je m’en rappelle ? Bien sûr ! C’est ça, le problème ?
Natacha sortit le tailleur de son sac et le déplia sur la table.
- Chaque fois que j’essaie de le mettre, la jupe a tendance à remonter. C’est désagréable.
- Evidemment, je comprends.
- ça fait que je n’ai pas encore eu le courage de le mettre, et ça m’énerve ! C’était aussi comme ça quand tu le portais ? Comment faisais-tu ?
- Jamais eu de problèmes de ce genre, non, vraiment.

La grand-mère et la petite-fille se regardèrent un moment en silence. La première reprit :
- Tu portes un jupon, ou une combinaison ?
- Ben non, je n’ai pas cet article. Et puis je ne vois pas ce que cela changerait.
- Détrompe-toi ! Cela change tout…
- Comment cela ?
- Une combinaison en soie permet à la jupe ou à la robe de ne pas adhérer aux bas et de rester bien en place. Autrefois, les jupes n’étaient pas toujours doublées ; tout le monde en portait. Et puis cela donne un certain « finish ». Ton grand-père était complètement accro à mes « combis » en soie bordée de dentelle !
- Ouais… je ne suis pas vraiment convaincue, répliqua Natacha.
- Pourquoi ne ferais-tu pas un essai ? Il y en a de très belles dans la commode basse, à droite en entrant dans la chambre à coucher. Mais auparavant, prenons une tasse de thé, et raconte-moi ta vie !

La jeune fille se fit un devoir, et un plaisir, de rapporter à sa grand-mère ses derniers exploits. Elles passèrent toutes deux un très agréable moment ensemble.
Natacha monta ensuite dans la chambre à coucher, emportant avec soi le petit tailleur de lainage gris chiné qu’elle avait « emprunté » quelques semaines auparavant à son aïeule.
Dans la commode qui lui avait été indiquée, elle trouva en effet tout un choix de jupons et de combinaisons ourlées de dentelles rapportées à la main, avec autant de soin que de minutie. Elle déplia une combinaison gris-perle qui lui sembla susceptible de faire l’affaire. Un parfum frais en émanait. Après toutes ces années, la soie conservait un toucher d’une sensualité extrême. La coupe du tissu, en biais, donnait une belle tenue à ce dessous impalpable. On pouvait aimer ou pas ce genre de pièce de lingerie, mais il fallait avouer que cela avait une « présence » certaine ! Elle se dévêtit et enfila la combinaison. Un frisson parcourut tout son corps. La soie était légère et douce comme une caresse sur son buste, son ventre, sa taille, ses hanches, ses cuisses... Elle se mira dans la glace de la penderie. A l’évidence, cette lingerie raffinée lui allait comme un gant. Elle passa la jupe et endossa la veste du tailleur. Elle tourna plusieurs fois sur elle-même, se regardant à la dérobée dans le miroir, fit quelques pas. Waww !
Elle enfila la paire de souliers qu’elle avait emportée avec elle, les plus fins qu’elle possédait, en joli chevreau noir avec un petit talon, et rejoignit sa grand-mère au salon.

                                                                                                 à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Un peu de poésie...
commenter cet article

commentaires

Cassiopée 16/01/2012 10:53

Nous suivrons... avec la plus grande des attentions,en espérant que le conte de ces deux fées ne finisse jamais !

Cassiopée 09/01/2012 09:08

Ah ce deuxième épisode me régale plus encore que le premier ! Que n'ai-je une grand-mère russe ? Le choix actuel de combinaisons oscille entre "inexistant" et "hors de prix"... même sur les sites
de lingerie rétro !
On imagine la petite, qu'elle est jolie dans le tailleur de mamie, et que cette dernière doit être heureuse de la voir ainsi...
Baisers gris perle

Léo le Chat 11/01/2012 21:44



Vous avez raison Cassiopée. Pas facile de trouver une vraie combinaison, en pure soie, à un prix pas trop élevé! Mais il faut aussi savoir payer les choses. Le premier salaire de mon grand-père a
passé intégralement dans l'achat d'un borsalino...



basnylinetmusiqueretro 08/01/2012 23:41

Belle suite mon cher Léo, aucune déception à signaler, c'est parfait, on attend la suite avec impatience
Amitiés

Léo le Chat 11/01/2012 21:42



Les choses se précisent...


Merci pour votre fidélité, cher BasNylon, et bonne lecture!



Isa 07/01/2012 15:49

La suite!
Je viens de lire les deux premiers épisode d'une seule fois.
J'en profite: Bonne Année!

Léo le Chat 11/01/2012 21:41



La voilà...!


Excellent millésime 2012 à vous Isa(belle?)



Rhett 06/01/2012 10:35

Délicieux, et à faire lire à toutes les femmes, jeunes ou moins jeunes, qui ne portent que des pantalons!
Un immense merci!

Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens