Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 22:06

Repéré sur EPetit-conte.jpgbay (mais hélas manqué), ce patron de tricot pour des bas fouette mon imagination.

L’illustration dégage un parfum d’un érotisme indéniable (pour moi !) : cette jambe innocemment présentée, ces ajours ménagés dans le tricot, ce tricot justement, plus épais que les modèles industriels bien sûr, mais qui fleure bon le « fait main ». Et puis la petite bosse formée pas la jarretelle, qu’on devine sous les mailles tendues… Tutto un’ altro mondo !

Nous sommes en 1942. J’imagine une jeune fille écoutant sur un poste à galène muni de gros boutons de bakélite une pièce radiophonique. Un chat est couché près d’elle, ouvrant de temps à autre un œil pour suivre le fil de laine qui se déroule imperturbablement. Elle a invité sa cousine, qui tricote aussi. On entend le cliquetis régulier des aiguilles. Aucune interruption, même quand le suspens est à son comble. Joan tricote. Susan tricote. Une paire de bas de laine bien chaud en prévision de l’hiver. Il a fait si froid cette année… Et ces maudits rationnements de charbon. Bon, tant qu’il reste quelques pelotes de laine, pas de quoi se plaindre : certaines voisines en sont réduites à démailler de vieux chandails. Quelle misère ! Quand donc cette foutue guerre se terminera-t-elle ? En attendant, mieux vaut se préparer au pire. Et tant qu’à faire, autant suivre la dernière mode en matière de tricot… Pour la couleur,  Joan bien aimé prendre autre chose que ce gris chiné. Mais il faut veiller à ne pas trop de démarquer des autres par les temps qui courent ; et puis le gris chiné, c’est moins salissant : les petites taches ne se voient pas ! Moins triste que le noir ou le marron. D’accord, rien à voir avec des bas de soie ou, mieux, avec ces nouveaux bas en nylon inventés par les Américains, si fins et di solides. Mais quand il fait froid, il faut bien se couvrir les gambettes, même si, tout neufs, cela « gratte » un peu.

 

Il faudra patienter,  fidèles lecteurs, jusqu'à la fin du mois pour réentendre parler de Léo, qui va se mettre au vert (ou plutôt au bleu marine) pendant une quinzaine! Bonne suite à toutes et à toius!

Partager cet article

Repost 0
Published by Léo le Chat - dans Les bas
commenter cet article

commentaires

JdCblog 29/06/2010 08:38


Bonjour Léo, alors, ces vacances ? J'espère de tout coeur que vous en avez bien profité.

Vous avez raison, je suis la première à dire que tout le monde est utile mais personne n'est indispensable, seulement voilà, et nous n'allons pas nous en plaindre, nous avons beaucoup de travail,
et il se trouve que je travaille avec mon mari qui est du genre laborieux. Et puis, j'ai aussi mes deux petites-filles en garde de temps à autres, pour mon plus grand bonheur.

Heureusement, il nous arrive de nous échapper le week-end, j'avoue cependant attendre la fin du mois de juillet avec une certaine impatience pour ne pas dire une impatience certaine. Une chance
pour moi, j'adore mon travail, même s'il m'ammène parfois jusqu'à tard dans la soirée. Ou tôt le matin, c'est selon.

Bon courage pour la reprise. Et au plaisir de vous lire.


JdCblog 11/06/2010 08:49


Mais dites-moi, cher Léo, vous revoici parti en villégiature ? Quelle chance vous avez, moi qui n'ai pas pris de vacances depuis... août 2009 ! A part un petit jour deçi, delà. Alors, bonnes
vacances à vous, profitez-en bien !

Sinon votre jolie histoire en dit long sur votre capacité à broder (en l'occurrence, à tricoter) autour d'une image évocatrice. Merci


Léo le Chat 28/06/2010 23:12



Eh oui...!


La vie n'est-elle pas une villégiature entre deux néants?


Reste, je vous le concède, qu'il faut bien tricoter un brin pour gagner son goûter... et payer ses impôts.


Ceci dit, c'est une vilaine habitude que de sauter à pieds joints sur les vacances, courtes ou longues. Ne me dites pas que plus rien ne fonctionne si vous n'êtes pas là: le cimetière est rempli
de gens irremplaçables...


 


 



wolford 10/06/2010 22:19


Merci pour ce moment d'histoire.

Mais non définitif au grattage des gambettes sous l'effet de la Laine.

Ah ces GI's, ils nous ont sauvés deux fois en venant débarquer.

Nylonement


Léo le Chat 28/06/2010 23:08



Yes... indeed !


Je n'ai jamais compris pourquoi certaines personnes ne supportent absolument pas la laine et d'autres oui. Une affaire de qualité de la peau, de sensiblilité... de groupe sanguin...? Mystère!



Présentation

  • : Le blog de Léo le Chat
  • Le blog de Léo le Chat
  • : Blog consacré au "revival" de la lingerie glamour
  • Contact

Fréquentation

Combien de visiteurs en ce moment?   


Recherche

Liens